Transport — 16 février 2013

Assurances, tous égaux ? Un mythe…

L’égalité de traitement des citoyens, pourtant inscrite dans le marbre de la devise de notre pays, est aujourd’hui discutable sur un certain nombre de domaines, parmi lesquels on peut citer l’accès au soin, l’éducation, la recherche d’emploi, et bien d’autres.

S’il est un sujet pourtant réglementaire et obligatoire également concerné par un traitement pas toujours égalitaire, il s’agit bien des assurances.

Prenons l’exemple typique des assurances automobiles. Plusieurs assureurs ont été passés au crible via un comparateur d’assurance.

Les furets ont sorti une étude très intéressante. L’étude est partie du postulat que le prix de l’assurance ne dépendait que du véhicule. Il n’en est rien, bien entendu.

A titre d’exemples, voici ce qui en ressort.

lesfurets_age

– l’âge du conducteur : pour un même véhicule, une même ancienneté de permis, un même mode d’utilisation et de parking, le conducteur de 20 ans paiera en moyenne 60% plus cher que les conducteurs de 40 et de 60 ans.

– la situation familiale : pour trois conductrices de même âge, de même profession, possédant le même véhicule et ayant les mêmes habitudes, la conductrice célibataire obtient une réduction de près de 20% par rapport aux autres qui vivent en couple.

– le mode de parking : pour quatre employés de la même entreprise, vivant dans la même ville, au sein de familles équivalentes et avec le même véhicule, une différence sensible est observée entre celui qui possède un garage privé fermé et celui qui gare son véhicule dans la rue

statut professionnel : sur cinq jeunes femmes du même âge, ayant le même véhicule, le même bonus et le même mode de vie, la conductrice employée paiera pratiquement 20% moins cher que la conductrice sans emploi

– l’expérience au volant : c’est l’écart le plus significatif, à données en tout point identiques, une conductrice ayant 24 ans d’expérience paiera pratiquement 55% moins cher qu’une conductrice n’ayant que deux ans d’expérience

Tous non égaux face aux assurances automobiles

 

lesfurets_experience

La liste serait longue s’il fallait lister toutes les différences de traitement qui amènent les assureurs à proposer des tarifs non pas standardisés mais en fonction d’éléments qui ne sont pas liés au véhicule en lui-même.

La conclusion est pourtant simple : il est dans l’intérêt du futur assuré de faire le tour du marché des assureurs, dans le but de dénicher celui qui lui correspond le mieux en fonction de sa situation personnelle, de son mode de conduite et de l’usage qu’il fait de son véhicule.

En effet, les surprimes d’assurances, tantôt sur le statut marital, tantôt sur la profession, tantôt sur les habitudes de circulation, ne sont pas toujours prises en considération de la même façon, selon que l’on tombe sur un assureur qui souhaite privilégier les jeunes ou les seniors, les salariés ou les entrepreneurs…

Heureusement pour le consommateur, ce genre de simulation est aujourd’hui facilité par Internet, qui permet en quelques minutes et quelques clics par l’intermédiaire de comparateurs d’assurance de sonder un grand nombre d’assureurs, en ne saisissant qu’une seule fois ses données, et de pouvoir rapidement se faire une idée de leurs tarifs et de leurs conditions.

Share

About Author

Vous retrouverez toutes mes techniques pour apprendre à économiser, à dépenser moins aux quotidiens à travers les différentes catégories. La plupart des articles font références à mes techniques pour économiser, mais aussi sur l'expérience des plus grands économes que je connaisse.

(4) Readers Comments

  1. Bonjour,

    Qu’est-ce que l’on peut bien faire ? On n’a pas vraiment le choix que de se plier aux coûts d’assurances en vigueur. C’est bien dommage et heureusement comme vous le mentionnez, on peut toujours simuler son cas et s’enquérir soi-même des tarifs avant de sélectionner la compagnie qui nous convient. Merci pour le partage.

  2. Je me demande dans quelle mesure on ne pourrait pas aussi mentir, par exemple sur le statut marital, etc. Les écarts vont quand même du simple au double, et encore, chaque critère pris séparément. Quand on les additionne, on peut arriver à des différences entre deux individus vraiment hallucinantes

  3. C’est vrai que les prix sont différents, en quoi et pourquoi, cela saute au yeux et c’est assez compréhensible dans un sens.

  4. Pingback: L'immobilier dans tout ces états | Faire des économies, dépensez moins et comment j'économise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *